Cette chaleur m'etouffe, j'en ai marre! Deux heures a attendre dans cette voiture, ca donne vraiment envie de pleurer. Mon lit me manque terriblement, j'ai mal aux fesses, aux os, quand est-ce qu'on rentre tatie? Lol je n'arretais vraiment pas de me plaindre devant La croix rouge.

             Meme si ca ne faisait que 24hres seulement que je sortais de l'hopital, j'etais deja a cours de sang, alors, on est directement alle a la croix rouge apres etre sorti de l'ambassade. On avait heureusement trouve du sang, et on est alle directement a l'hopital. 30 minutes s'etaient ecoulees, l'infirmiere n'avait toujours pas trouve de veine, elle s'impatientait, alors ma tante l'a appelee et lui a dit:" tanpri cheri pran on ti pasyans avel pou mwen, li fe on lesemi, demen lap pati". Elle etait choquee, elle est revenue et dans moins de 5 minutes, elle avait trouve une veine. J'ai passe la moitie de la nuit a l'hopital. On est rentre a minuit et demi. J'ai allume la tele, il y avait ce film qui etait pratiquement a sa fin, on voyait les gens qui appelaient leur famille pour leur temoigner leur amour parce que l'avion allait s'ecraser dans quelques minutes, sur une autre chaine, il y avait ce film "Couleuvres dans l'avion". Bon la c'etait assez, je voulais plus voyager. J'avais peur, tres peur, alors mes tantes m'ont rassuree. On s'est reveille a 6hres, parce qu'il fallait que je me fasse examinee. Le docteur avait trouve que j'etais en forme pour le vol, alors on s'est rendu a l'aeroport avant 10hres. Grace a Dieu, les agents de securite ont laisse entrer toute ma famille a l'interieure et est restee jusqu'a l'heure de l.embarquement. Le dorcteur avait decide que ma mere et moi allions passe le reste du week-end chez elle, et que j'irai a l'hopital le lundi, mais Dieu avait decide autrement, apres une trentaine de minute de vol, j'etais brulante de fievre, avec l'altitude mon taux de sang avait baisse considerablement. Arrivees a Boston, nous sommes allees directement a l'hopital,a peine arrivee, on m'a fait une batterie de test. Quand l'infirmiere m'a piquee, je n'avais rien senti. On m'a donne une chambre, et m'a demande ce que je voulais manger, j'ai repondu: "pizza pepperoni". En Haiti j'avais pas le droit de boire du lait parce que ca contient de la graisse, alors qu'a Boston j'avais droit a tout, alors j'allais en profiter. Nos cousines sont venues nous voir le soir meme de notre arrivee. Ma tante est arrivee du canada le lendeman, pour passer quelques jours avec nous. Lundi j'ai subi une operation, il fallait me mettre un catheter a 2 ou 3 centimetres en dessous de ma clavicule gauche, parce que mes veines etaient epuisees. L'aiguille faisait de mes deux auriculaires colles l'un a l'autre. J'etais la seule haitienne dans cette etage comme patiente, mais heureusement il y avait une infirmiere haitienne, et aussi quelques haitiens travaillaient a la cafeteria. Les jours passerent, j'etais malade, je vomissais tout le temps, les odeurs et les nourritures me rendaient nauseuse, il fallait que je mange ce que j'en avais envie ou j'allais pas manger, la chimio ouf!!! c'est pas une blague. Mais j'etais comblee, on m'apportait plein de cadeaux. Il y avait une salle de jeu a cette etage, je pouvais m'y rendre avec mes medicaments, j'etais pas obligee de rester cloitree au lit, des personnes m'apprenaient a jouer les instrument que je voulais, j'avais un laptop dans ma chambre,je pouvais ramener les jouets de la salle de jeux dans ma chambre, je pouvais demander des films, des livres, je pouvais aussi commander ce que je voulais pour manger, je l'aimais bien cet hopital. J'ai fete halloween avec les autres enfants a l'hopital. Et apres quelques jours,un docteur a remarque des choses anormales dans mon oeil droit. Il disait que c'etait des champignons, qu'il fallait me donner une injection dans l'oeil et que si ca ne marchait pas qu'on allait m'operer. Ma mere a bien sure signe les papiers. Le lendemain, le docteur est venu avec les medicaments, m'a mis plein d'adhesifs autour de l'oeil pour le garder ouvert. Il a mis quelques gouttes dans mon oeil pour l'anesthesier, apres quelques minutes, il a pris la seringue et, il l'a enfoncee doucement dans mon oeil, je devais pas pleurer ni bouger mon oeil. C'etait tres dur pour moi, ca faisait un peu mal, je ne pouvais pas m'empeche de pleurer. Il est venu apres quelques jours m'examiner, ils n'etaient pas partis alors il m'a donne une date pour l'operation avec les indications suivantes: " A partir de minuit tu cesseras de manger et de boire et on viendra te chercher au matin a 8hres tapante". C'etait pas difficile. Mais il etait 10hres du matin, on etait toujours pas venu me chercher, je commencais a avoir faim. 1hrePM, toujours rien, je tremblais de faim, et je voyais des etoiles, 3hrespm, j'ai failli m'effondrer, une infirmiere ne pouvait plus me voir souffrir, elle a trempre son droit dans un verre de jus de pomme et l'a passe sur mes levres. C'etait comme un miracle, j'etais soulagee. vers les 8hres du soir, on est venu me chercher, le conducteur s'est trompe d'edifice, alors je suis arrivee au bloc  vers les 9hres, on m'a endormie et tout s'est bien passe. 

           Je me suis reveillee vers les 9hres du mat, avec un oeil bande, un peu de douleur, mais j'etais reveillee. J'ai rendu grace a Dieu. Jai commande un tas de chose a manger parce que je voulais aussi manger pour la journee precedente. Les docteurs etaient venus me feliciter, et me conseiller de preparer ma liste pour le pere noel. C'etait une facon a eux de m'encourager parce qu'ils savaient ce qui allait se passer...