Un jour j'etais rentree de l'ecole, j'avais 1 an et quelques mois, ca je m'en souviens tres bien, ma mere me donnait a manger, quand elle a vu que la chaine que je portais depuis ma naissance, au cou, n'y etais plus.

             Elle s'iquietait un peu parce que la chaine etait en or et c'etait un cadeau de mon pere. Elle m'a dit avec calme: "Co? ou est ta chaine?" je lui ai repondu: "C'est la maman", et j'ai pointe mon ventre, elle a compris que je l'avais cachee dans la poche de mon uniforme et est allee la chercher. Je lui avais raconte ce qui s'etait passe, un enfant en jouant me l'avait arrachee et j'ai arpente toute la cours pour la retrouver, mais bon ca c'etait qu'un simple souvenir, parlons serieusement!! Un jour apres l'ecole j'ai demande a ma mere ou etait mon petit frere Ostimou, elle etait tres etonnee car je suis sa fille unique et du cote de mon pere, j'ai quatres freres et 3 soeurs dont je suis la benjamine... Elle appela vite fait ma marraine, la directrice, pour lui demander s'il y avait un quelconque Ostimou a l'ecole, parce qu'elle pensait qu'a l'ecole j'avais adopte un petit frere.. Ma marraine avait chercher dans les registres de l'ecole et il y avait des "Estime" pas de "Ostimou". J'ai passe la semaine a demander ou se trouvait mon frere ou il etait, j'affirmais que chaque soir je retournais dans mon ancienne maison chercher mon frere et je criais "Ostimooouu" mais jamais il ne m'a repondu. Un dimanche, j'etais a la maison avec ma mere et une amie, j'ai regarde ma mere et je lui ai dit:

 -ou pa janm kitem jwe nan labou

 -O Co koman mta fe kitew jwe nan labou?

 -Ou konnen? se pat ou non ki te manmanm non mte gen on lot vye manman, li te konn kitem jwe nan labou, toutan mte konn ak on ti bwa nan menm epi map djige labou an, vye manmanm nan te wouj e ki pat gen cheve li pat bel tankou ou, li te konn al travay chak jou. se vye papam nan ki pat konn al travay. li te konn al cheche mwen ak Ostimou lekol...

 La, elle a sut quoi faire, elle a pris un morceau de papier et a commencer a ecrire tout ce que je disais, j'ai raconte l'hisoire avec detail

 -pat gen tab non kote mte rete a manman. se ate wi mte konn manje e leu map manje ak ti fre mwen an li konn foure men nan manjem mkonn tapel e li kriye epil pase men li nan tet li tankou moun ki ap met pemanant, epi vye papa mwen an di "pa fe saa, pa fe saa", pat gen bel fou, se sou 3 woch dife ak bwa vye manmanm te konn fe manje, epi poum ap soufle, vante dife a

 -Co ki kote ou te lekol?

 -Kay soeur, liv mwen se anba bram mte konn pote yo, mpat gen bel soulye sa yo se ak tenis chire mte konn ale lekol, mpat gen tout jwet sa yo, yon nan soeur yo te pwomet mwen yon poupe li pat janm achte li

 -Nan ki klas ou te ye bb?

 -Nan 3em ane primaire.

 -Ki kote ou te rete?

 -Nan on vye kay ki plen tou, moun deyo ka wew, ou ka we moun ki deyo...

 Je repondais a toutes les questions posees sans hesiter pour conclure ainsi: un jour trois messieurs sont entres chez moi avec "ti baton bo kot yo" et ont tue mes parents, je me suis cachee sou le lit avec mon petit frere, et les messieurs disaient: "ti cheri vini non, mpap few mal se yon sigaret map baw achte" et mon frere et moi ne voulions pas, puis on s'est sauve, on est passe par derriere pour atterir dans un marche et longe un couloir qui donnait sur une rue, et voila qu'une voiture arrivait a toute vitesse et j'appelais Ostimou et quand la voiture fut partie, j'ai plus jamais revu mon frere Ostimou....

    Bon nombre de fois j'ai essaye de me rappeler de quelques details lies a cette histoire mais helas j'en ai aucun souvenir. C'est une histoire que jamais je n'oublierai et que jamais je comprendrai...